Votre cigarette électronique a des petits soucis de fonctionnement ? Un goût de brulé ?

Pannes, remèdes et astuces de base pour vos E-Cigarettes

 

A - Conseils Généraux

B - Goût de brulé avec mon clearomiseur ( Protank, Kanger T2, Nautilus, Aerotank, Evod...)

C - Ma batterie pour cigarette électronique fonctionne mal

D - Problèmes avec mon atomiseur ego T ou 510T

 

A) Conseils généraux pour le bon fonctionnement de votre cigarette électronique

1)  Ne jamais serrer à fond le clearomiseur vissé sur la batterie, serrer jusqu'à la butée a pour conséquence d'écraser le plot central des accessoires (clearomiseurs/cartomiseurs et batteries) et engendre très souvent une mise en court-circuit de la batterie. Il vous faut visser votre accessoire en l’arrêtant environ 1/4 de tour avant la butée. Lors de l'acquisition d'un nouveau clearomiseur, pensez à vérifier le serrage de la résistance avant le 1er remplissage.

2)  Pensez à déverrouiller votre batterie en appuyant 5 fois de suite rapidement. Les 5 appuis successifs sont le ON/OFF de la batterie. Vous appuyez 5 fois elle s'allume, vous appuyez 5 fois à nouveau et elle s’éteint.

3)  Nettoyez régulièrement le plot central de votre batterie. Tous les clearomiseurs ou cartomiseurs, du fait de la présence de condensation dans le conduit d'air, déposent une petite perle de e-liquide sur le plot de votre batterie qu'il faut régulièrement essuyer afin d'éviter une oxydation entraînant un faux contact jusqu'à aller à la perte de contact.

4)  Les résistances de vos accessoires (clearomiseurs/cartomiseurs) ont une durée de vie limitée qui varie de quelques jours à quelques semaines en fonction de :

  •  - du type de clearomiseur utilisé,
  •  - de votre façon de vapoter (repos entre les aspirations, chainvap...),
  •  - du pourcentage de VG contenue dans votre e-liquide, c'est l'élément majeur responsable de l'encrassement des résistances,
  •  - du réglage de la batterie ou du Mod appliqué par l'utilisateur sur la résistance...

5)  La cigarette électronique est constituée de consommables. Votre batterie ne vous durera pas toute la vie, vos cartomiseurs ou clearomiseurs ne vous dureront pas des mois...Pensez à toujours avoir un accessoire (clearomiseur/atomiseur/cartomiseur) et une batterie de rechange en cas de casse ou panne afin d'éviter une rechute éventuelle vers la cigarette de tabac...Il serait dommage de retourner à celle-ci juste à cause d'une panne.

 

B) Mauvais fonctionnement de mon clearomiseur ou gout de brulé ( Protank, Kanger T2, Nautilus, Aerotank, Evod…)

Pourquoi un clearomiseur peut avoir un gout de brulé ?

Le gout de brulé résulte d’un problème de surchauffe de la résistance alors qu'elle n'est pas assez imbibée en liquide, la fibre brûle plus ou moins fortement ce qui explique le goût de brulé.

 

- La capillarité

Une mèche conduit le e-liquide vers son centre où y est placée la résistance qui n'est autre qu'un fil résistif en forme de ressort comme dans une ampoule incandescente. En réalité, c'est tout l'ensemble qui constitue ce qui s'appelle plus globalement "La Résistance". Si le e-liquide n’imbibe pas la fibre qui se trouve au centre de cette résistance alors la chauffe engendrée sur la fibre sèche procurera le fameux gout de brulé. Lors du premier remplissage, laissez le clearomiseur en attente quelques minutes avant de le visser sur sa batterie afin de laisser s’imbiber la résistance correctement.

Sur un Kanger T2 : lors d'une aspiration comportant ce fameux gout de brulé, retournez votre cigarette électronique afin d'amener l’e-liquide directement vers le haut de la résistance lui permettant ainsi de s'imbiber plus rapidement.

Evitez le "chain vap", il s’agit d’aspirations rapprochées telles qu’on les pratiquait avec la cigarette classique de tabac. 8 à 10 secondes sont nécessaires entre chaque aspiration sur la cigarette électronique afin de laisser le temps au e-liquide de réimbiber la résistance correctement.

Un e-liquide à forte teneur en glycérine végétale (VG) sera bien plus épais qu’un autre plus concentré en propylène glycol (PG), certains accessoires n’assureront pas la capillarité nécessaire.

Une résistance ayant déjà quelques jours ou semaines d’utilisation procurera un gout de brulé si son usure est prononcée. Le type de e-liquide utilisé, la quantité de liquide consommée ainsi que le réglage utilisé sont des facteurs jouant sur l’usure de la résistance tout comme l’utilisation que chacun fait de sa cigarette électronique. Chaque profil de vapoteurs étant différent il est difficile d’établir une durée de vie d’une résistance.

D’une manière générale on dira qu’une résistance a une durée de vie de quelques jours à quelques semaines. La remplacer tous les 15 jours semblerait être un bon conseil étant donné le prix de celle-ci (de 1€ à 2.85€). De plus, en 15 jours la majorité des consommateurs aura très souvent atteint une consommation non négligeable en e-liquide qui aura donc suffisamment encrassé la résistance. Mais cela reste une estimation et n'est pas une valeur sûr, on peut se servir de cette estimation dans un 1er temps en guise de point de repère dans ses débuts, lorqu'on ne sait pas vraiment quand changer sa résistance.

 

- Le réglage utilisé

Chaque résistance possède un éventail d’utilisation en puissance (en Watts). On distingue 2 paramètres éventuellement réglables sur un Mod ou une batterie réglable : les Volts (la Tension), et les Watts (la puissance). D'une manière générale et sur la majorité du matériel disponible on veillera à rester dans un éventail de 3V à 4.5V en tension car au-delà de 4.5V on augmente très fortement le risque de brûler sa résistance quel que soit le matériel. La puissance (en Watts) est la résultante de la tension au carré, divisée par la valeur de la résistance, soit : P = UxU/R en sachant que :

  • - P = la puissance en watts,
  • - U = la tension en volts,
  • - R = la résistance en ohms et cette dernière est la seule valeur fixe.

Pour les Mods à Wattage variable, on aura bien souvent un indicateur de la tension affichée à l'écran écrit en petit. On y gardera un oeil de manière à rester dans l'éventail de 3V à 4.5V et par conséquent on pourra ajuster son réglage en fonction de ça et en fonction de ce que la résistance de son clearomiseur sera capable d'accepter pour trouver la meilleure valeur pour soi.

Pour les batteries proposant du Voltage variable, on veillera à tester le voltage qui nous est le plus adéquate. Dans la mesure où les réglages disponibles varient de 3.3V à 5V dans 99% des batteries connues à ce jou, il suffira de tester afin de trouver les limites de la résistance de notre clearomiseur en sachant que si on monte trop la tension on risque d'obtenir plus facilement et rapidement le goût brulé.

Pour ceux qui se lancent dans la fabrication de leur propre résistance, il serait mal avisé d'établir un conseil global dans la mesure où tout sera fonction du montage et du réglage de l'utilisateur. De plus, cette catégorie de matériel implique déjà une grande connaissance de la E-Cigarette dans tout son ensemble et donc ces détails et précisions sont considérés comme des acquis pour ceux qui se lancent dans le reconstructible.

 

C)  Mauvais fonctionnement de ma batterie

1- La batterie de votre cigarette électronique ne tient pas longtemps la charge ou ne se charge plus.

Il peut y avoir  plusieurs raisons à cela :

      1. - Contacts électriques et pas de vis encrassés. Essuyez-les régulièrement (1 à 2 fois par jours semble correct pour garder son matériel en parfait état de fonctionnement).
      2. - Défaillance du chargeur.
      3. - Batterie en fin de vie.

Vérifiez si vous avez les mêmes symptômes avec d'autres batteries.

Si vous obtenez le même résultat avec une autre batterie, il se peut que votre chargeur soit défectueux.

Testez avec un autre chargeur.

Il se peut que ce soit seulement la partie 220V du chargeur qui soit en panne. Si le chargeur fonctionne avec une autre batterie, c'est donc la batterie qui ne charge plus.

Nettoyez le pas de vis et le plot de contact central avec un coton-tige imbibé d'alcool et laissez bien sécher avant de retester.

Une batterie neuve peut avoir besoin de plusieurs rechargements pour acquérir sa puissance maximale.

 

2 - La batterie se coupe au premier appui et clignote rapidement

Votre batterie est peut-être déchargée, branchez la sur son chargeur.

Si votre batterie est chargée et qu’elle se coupe au premier appui sur le bouton en clignotant cela indique que le clearomiseur utilisé la met en court-circuit. Cela peut se produire lorsque votre clearomiseur est serré trop fort sur la batterie ou que la résistance est défaillante.

Réinitialisez votre batterie en la branchant à son chargeur quelques minutes et refaites le test en desserrant votre clearomiseur d’un quart de tour. Si le court-circuit est toujours présent remplacez la résistance par une neuve.

Pour réinitialiser votre batterie après une mise en court-circuit branchez la au chargeur quelques minutes afin qu’elle puisse de nouveaux fonctionner.

 

D) Problème avec mon Atomiseur egoT ou  510T

a) J'ai peu de vapeur et/ou un goût de brûlé

L'atomiseur de votre cigarette électronique est sec. Soit votre cartouche est vide, soit le transfert cartouche/atomiseur se fait mal.

Si la cartouche est sèche, remplissez-la.

Si la cartouche comporte encore de l’e-liquide alors il se peut que votre atomiseur soit gorgé d’e-liquide. Cela se produit surtout au début lorsque l’on découvre la « vapote ».On a tendance à aspirer aussi fort qu’avec une vraie cigarette, de ce fait le e-liquide n’a pas le temps d’être vaporisé par l’atomiseur et se stocke en trop grosses quantités dans celui-ci. Si cela se produit enlevez l’atomiseur de la batterie et ôtez la cartouche. Soufflez fort par le trou accueillant la cartouche en prenant soin de placer un papier absorbant au niveau du pas de vis coté batterie, du liquide en sortira en abondance. Vous n’avez plus qu’à tout nettoyer/essuyer et remettre votre cartouche pour enfin profiter d’une bonne vapeur et d’un bon goût de vos e-liquides préférés.

Pour vapoter correctement il faut procéder par faibles aspirations mais plus longues qu’avec une vraie cigarette. "Doucement mais plus longtemps" est la règle d’or du parfait vapoteur. Respectez un temps de pause de quelques secondes entre chaque aspiration afin de laisser le temps a l’atomiseur de refroidir (5/6 secondes suffisent), faites une pause plus longue toutes les 10/15 bouffés (une cigarette classique équivaut en gros à 12/15 aspirations).


b)- J'ai de l’e-liquide qui remonte sur les lèvres

Plusieurs causes possibles :

- Erreur de débutant, vous aspirez trop fort sur votre cigarette électronique et ne laissez pas le temps à l’e-liquide de se vaporiser.

- Batterie faible. Changez de batterie (uniquement valable pour les batteries non régulée (ex : riva etc…), la batterie de nos kits joyetech le sont donc aucun souci à ce niveaux. Une batterie régulée est une batterie qui garde la même puissance et ce qu’elle soit pleinement chargée ou en service depuis un certain temps).

- Vous avez trop rempli vos cartouches. Enlevez un peu d’e-liquide de la cartouche.

- Videz le réservoir situé au contact de vos lèvres en faisant sauter l'opercule avec un trombone et rincez le régulièrement.

-Utilisez les embouts de protection en silicone vendus en boutique.

 

 c) La batterie fonctionne, mais l'atomiseur ne chauffe pas

Testez votre atomiseur sur une autre batterie (les kits en contiennent deux).

L'atomiseur testé sur plusieurs batteries ne chauffe pas, ne produit pas de vapeur.

Votre atomiseur est peut-être simplement « noyé », autrement dit, il est trop imbibé d’e-liquide.

Soufflez-le à la bouche, ou à l'aide d'une bombe à air sec afin d'éliminer le surplus de liquide.

Si ces manœuvres ne donnent rien, c'est que peut-être le plot central de votre atomiseur est légèrement enfoncé et ne fait plus contact avec celui de la batterie, ce qui arrive parfois lorsqu'on serre trop fort l'atomiseur sur la batterie.

Avec un trombone, faites un petit crochet qui vous permettra de relever légèrement le contact.

Attention à ne pas le faire tourner, ce qui pourrait casser le fil soudé dessus à l'intérieur de l'atomiseur et endommager irrémédiablement votre matériel.

A noter que cette astuce est aussi valable pour le plot central de la batterie.

 

 Pour toute question ou demande de renseignement n’hésitez pas à nous contacter à l'aide de l'icône        

 « contact » en bas de l’accueil,  nous vous répondrons dans les plus brefs délais.